• Share
  • Newsletter

    Xane d’Almeida sur les éliminatoires du Mondial : «Nous voulons une place à la Coupe du Monde, mais…»

    27 janvier 2018 by Louise Transports0News

    By Diéry DIALLO Xane Dalmeida a gardé des bons souvenirs de sa participation à la Coupe du Monde il y a quatre ans. C’est pourquoi il est bien placé pour comprendre l’importance d’une qualification du Sénégal pour la Chine en 2019. En 2014 en Espagne, le meneur d’1.83m n’avait pas seulement été efficace pour l’attaque sénégalaise avec ses 7.8 points de moyenne par match, et notamment 15 unités lors de la victoire historique 77-75 contre la Croatie, il avait également fini 2ème meilleur passeur de la compétition avec 5.3 assists. Au moment de se préparer à affronter le Mozambique, la Côte d’Ivoire et la République centrafricaine (CAF) dans le cadre de la première manche du Groupe D des Éliminatoires Zone Afrique pour la Coupe du Monde FIBA 2019 le mois prochain à Maputo, au Mozambique, le Sénégalais de 35 ans souligne la valeur d’un éventuel retour de son pays au tournoi majeur de la FIBA.  » Nous avons beaucoup appris de notre expérience à la Coupe du Monde il y a quatre ans, dit le joueur d’Union Tarbes-Lourdes Pyrénées Basket, club de Nationale 1 française, à FIBA.basketball. Pour D’Almeida, participer à une Coupe du Monde va bien au-delà des simples résultats de l’équipe.  » NOUS SAVONS TOUS LES BÉNÉFICES QUE NOUS POURRIONS EN RETIRER POUR LE DÉVELOPPEMENT DE NOTRE SPORT AU PAYS. NOUS VOULONS GARDER L’HABITUDE DE DISPUTER CES MATCHES CONTRE LES GRANDES NATIONS DU BASKETBALL. – D’Almeida L’Afrique aura droit à cinq représentants à la Coupe du Monde en Chine. Le Sénégal débutera sa campagne qualificative du 23 au 25 février dans la capitale mozambicaine. Même si le Sénégal pointe au 3ème rang continental du FIBA World Ranking Men, présenté par Nike – derrière le Nigeria et l’Angola – D’Almeida assure que lui et ses coéquipiers ne prendront pas de haut les hôtes du Mozambique, la Côte d’Ivoire et la CAF.  » Ce sont de bonnes équipes. La Côte d’Ivoire peut compter sur un groupe de joueurs qui se côtoient depuis longtemps. Pareil pour la CAF (République centrafricaine) et le Mozambique a beaucoup de shooteurs à trois points, indique-t-il.  » Mais nous devons nous concentrer sur nous-mêmes. Notre objectif n’est pas seulement de battre ces équipes, c’est de nous qualifier pour la Coupe du Monde.  » Nous savons tous les bénéfices que nous pourrions en retirer pour le développement de notre sport au pays. Nous voulons garder l’habitude de disputer ces matches contre les grandes nations du basketball, et peut-être parviendrons-nous à faire mieux en Chine qu’en Espagne en 2014.  » JE ME RÉJOUIS DE REJOUER POUR MON PAYS CHEZ NOUS, PARCE QU’IL N’Y A RIEN D’AUSSI INTENSE QUE DE REPRÉSENTER SON PAYS DEVANT LES GENS AVEC LESQUELS TU T’IDENTIFIES. – D’Almeida. Afin d’atteindre leur objectif commun, D’Almeida et ses coéquipiers en sélection nationale sont conscients qu’il faudra travailler dur.  » Nous voulons une place à la Coupe du Monde, mais nous devons d’abord faire notre boulot dans les Éliminatoires Zone Afrique. Tout le monde dans notre équipe se réjouit de disputer ces Éliminatoires et nous ferons de notre mieux pour ne pas décevoir notre pays, explique-t-il. Le Sénégal devra finir à l’une des trois premières places du Groupe D s’il entend prendre part au second tour qualificatif à 12 équipes. Les Sénégalais, qui ont co-organisé le FIBA AfroBasket 2017, assisteront au retour de leur sélection nationale sur ses terres lors de la seconde manche du Groupe D, en juin-juillet. Dalmeida n’avait pas eu la chance de jouer devant le public local, forfait sur blessure, lors du tournoi continental. Mais il avait eu un avant-goût de ce que procure le fait d’évoluer à domicile en mars dernier, à l’occasion des Éliminatoires pour la plus importante compétition d’Afrique. Il s’en souvient très bien.  » J’étais très triste de ne pas pouvoir jouer à l’AfroBasket [2017] devant nos fans (blessé). Mais j’ai représenté mon pays durant les Éliminatoires pour l’AfroBasket (en mars 2017), cela avait été une expérience incroyable. C’était l’un des plus beaux moments de ma carrière, avoue-t-il. D’Almeida avait joué à domicile durant les Éliminatoires pour le FIBA AfroBasket 2017.  » Je me réjouis de rejouer pour mon pays chez nous, parce qu’il n’y a rien d’aussi intense que de représenter son pays devant les gens avec lesquels tu t’identifies. Au moment d’attaquer les matches du mois prochain, un homme sera particulièrement sous le feu des projecteurs : Abdourahmane Ndiaye, qui a remplacé l’Espagnol Porfirio Fisac à la tête du Sénégal. D’Almeida nous a donné ses impressions sur l’état d’esprit qui anime Ndiaye.  » Il avait été mon premier coach en sélection nationale. Nous nous parlons au moins une fois par semaine, nous discutons de tout, des joueurs, de la préparation de l’équipe, etc. Il veut tout reconstruire de zéro et bâtir un groupe compétitif et fort. Il veut vraiment que nous nous préparerions bien, dit-il. Quand on lui demande comment il se sent après avoir manqué la dernière édition du tournoi continental, D’Almeida rétorque rapidement qu’il est toujours prêt à porter le maillot vert et jaune.  » Je suis revenu de blessure, il y a deux semaines. Je me sens bien – mais pas encore à 100 % – et je pense que je peux aider mon équipe nationale.L’article Xane d’Almeida sur les éliminatoires du Mondial : « Nous voulons une place à la Coupe du Monde, mais…» est apparu en premier sur Senego.com – Toute l’actualité sénégalaise.
    Share

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Veuillez entrer le résultat : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    A propos de nous

    Louise Transports est une société spécialisée dans le transport de marchandise (tout type de biens, colis, voitures, camions, conteneurs) par conteneurs à destination de l’Afrique.

    Contact

    Louise Transports
    11 rue des frères Lumière
    93150 Le Blanc-Mesnil
    France

    Appelez nous
    +33 6 76 94 60 95