• Share
  • Newsletter

    Le parti de Idrissa Seck encore frappé par des démissions « musclées »

    26 février 2018 by Louise Transports0News

    By Cheikh Kandé Après l’ancien député Thierno Bocoum et l’ex Secrétaire permanent national Samba Thioune qui ont tournés le dos à Idrissa Seck, des jeunes avec à leur tête El Hadj Mansour Mboup l’ont également quitté. Ils ont procédé, ce samedi, au lancement du mouvement Jeunesse au pouvoir. Lequel mouvement a pour ambition d’aller à la conquête du pouvoir à l’élection présidentielle de 2019. C’est en tout cas l’annonce faite par son président, El Hadj Mansour Mboup. « Nous avons des ambitions d’aller à la conquête du pouvoir en 2019. Nous sommes dans une logique de gouvernance intergénérationnelle où chaque génération vient apporter le meilleur dans la construction de la patrie. Dès lors, nous comptons combattre le pouvoir c’est-à-dire que nous sommes de l’opposition. Nous comptons mettre en place un troisième pôle qui n’est ni de l’opposition classique ni du camp du pouvoir», a détaillé le président de Jeunesse au pouvoir à l’issue du lancement dudit mouvement. Quid de son militantisme dans le parti Rewmi ? Il souligne : « J’ai eu à soutenir le président Idrissa Seck par le passé. Il s’est présenté à deux échéances, le moment est venu pour lui de céder la place aux plus jeunes. C’est cela ma conviction. Aux Usa, vous vous présentez une seule fois. Si vous perdez les élections, vous ne participerez plus à une élection présidentielle». Occasion qu’il saisira pour tacler les anciens hommes politiques comme Tanor, Moustapha Niasse… « Par honneur, les anciens politiciens devraient disparaître. Il est tant que les jeunes assument leur destin», estime-t-il. Pour le triomphe de leur candidat à l’élection présidentielle de 2019, les membres du mouvement Jeunesse au pouvoir ont un programme à proposer aux Sénégalais. Il s’agit en premier lieu de la rationalisation de la taille du gouvernement. « Je ne vois pas en quoi le Sénégal qui est un pays insignifiant doit compter une pléthore de ministres. Il faudrait qu’on passe aux choses sérieuses. La comédie politique doit cesser», a précisé Mansour Mboup, qui par la même occasion signale : « Nous allons nous liguer avec les mouvements citoyens qui partagent les mêmes convictions que nous. Nous allons puiser parmi les vertueux et nous allons cheminer avec eux». En ce qui concerne la gouvernance du pays, il dénonce : « Ce qui se passe au Sénégal est intolérable et insupportable. Nous avons vu des contrats miniers signés en catimini sur des avoirs qui appartiennent au peuple. Nous avons vu l’ancien Président se dédire publiquement. Nous avons vu l’actuel président de la République annoncer la réduction de son mandat et qu’il n’en est rien». Aujourd’hui, poursuit-il, « il faut que la jeunesse se tienne debout pour prendre en main les destinées de ce pays». Avant de préciser : « Le moment est venu de nous débarrasser de notre classe politique pour construire l’Afrique». Walfadjri L’article Le parti de Idrissa Seck encore frappé par des démissions  » musclées est apparu en premier sur Senego.com – Toute l’actualité sénégalaise.
    Share

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Veuillez entrer le résultat : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    A propos de nous

    Louise Transports est une société spécialisée dans le transport de marchandise (tout type de biens, colis, voitures, camions, conteneurs) par conteneurs à destination de l’Afrique.

    Contact

    Louise Transports
    11 rue des frères Lumière
    93150 Le Blanc-Mesnil
    France

    Appelez nous
    +33 6 76 94 60 95